L'année 1917

par Lucien REMPLON le 15 Novembre 2017

Compte rendu succinct de la conférence par J.-B. Hiriart-Urruty (membre AMOPA 31).

Les conférences à caractère historique attirent du public, surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet comme l’année 1917, il y a exactement cent ans donc, et lorsque le conférencier est réputé comme Lucien Remplon. C’est donc une assistance fournie qui a écouté cette conférence de novembre. Tout d’abord, un mot sur l’orateur. Lucien Remplon a servi la Justice et l'Etat pendant quarante ans ; il a terminé sa carrière comme procureur général de Toulouse. Depuis sa retraite de magistrat, il se consacre à la défense du patrimoine et à l'exaltation de la culture du pays toulousain.

Ensuite, le sujet. L’année 1917 est une « année-fracture » ou une « année-bifurcation » comme le disent les historiens. Il était donc approprié que notre association lui consacrât un de ses « mercredis de l’AMOPA ». Voici un compte rendu succinct de la conférence à partir du résumé fourni par l’orateur.

L’année 1917, troisième du conflit qui a pris le nom de Grande Guerre, a pesé d’un poids considérable, non seulement sur le déroulement des affrontements militaires, mais aussi, et surtout peut-on affirmer, sur l’équilibre planétaire des Nations et, par conséquent, de l’Humanité.

À s’en tenir à l’aspect militaire, on constate un essoufflement, une lassitude des combattants : trop de sang, trop de misères dans un conflit dont on cherche, jusqu’ici, en vain l’issue. Cette issue, la France croit la trouver dans une offensive dont on clame trop fort le succès escompté. Ce sera un désastre militaire mais aussi humain car il engendre de graves désobéissances et des mutineries qui ne seront apaisées que par la sagesse d’un commandement renouvelé et par une inflexion politique qui va prôner la guerre à outrance.

Mais les deux événements aux conséquences planétaires sont, d’une part, la révolution russe qui installe le régime inhumain et ravageur qui prendra le nom de communisme. Cet effondrement de la Russie tsariste provoque la disparition du front de l’Est et redonne aux empires centraux un espoir légitime de victoire.

D’autre part, l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique qui, abandonnant leur isolement, vont, progressivement, devenir le « gendarme » du monde. Pour l’heure, leur puissance financière et industrielle ne donne aux Alliés qu’un espoir pour l’année qui vient.


Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

L'événement