« Une école pas comme les autres !! » : l’Ecole Lucie Aubrac

par Odette LATOUR secrétaire de la section AMOPA 31

Dans le cadre des « mercredis de l’AMOPA » le 15 octobre nous étions invités à visiter l’école «  Lucie Aubrac »  située dans l’ancien  quartier de la « Salade » à Toulouse.

Nous étions accueillis par l’un des deux architectes à l’origine du projet, M Loustau, par Mme l’Inspectrice de l’Education nationale chargée du secteur, par le représentant de la municipalité de la ville de Toulouse chargé des travaux des constructions scolaires et de la Directrice de l’établissement

 

Nous sommes quelque peu surpris par l’ensemble de la bâtisse qui ne ressemble pas à une école traditionnelle mais plutôt à une bâtisse telle qu’elles sont  conçus actuellement  avec des parements de bois sur toutes les façades. En fait, l’architecte nous expliquera que ces fins rondins de bois de mélèze  qui étaient colorés à la livraison  et qui ont aujourd’hui perdu  de leur couleur, symbolisent  la palette des crayons de couleur, utilisée par les enfants, et assurent aussi la  protection solaire des locaux. La toiture est équipée de panneaux photo voltaïques qui permettent ainsi une faible consommation d’énergie.

Cet ancien  quartier  de maraichers  fut réaménagé en Eco quartier suite à l’explosion démographique du secteur ; aussi durant huit ans l’école fonctionnera dans des locaux provisoires avant de voir se réaliser sur un terrain vague la construction de l’école maternelle et primaire d’aujourd’hui.

Nous pénétrons dans les locaux de la maternelle situés au rez-de-chaussée. Les 4 classes et la salle de jeux  sont réparties autour  de la cour qu’animent des jeux et des toboggans colorés.

 Au -dessus de la cour, un plateau  perforé de cercles,  crée un univers clos  isolant le haut et le bas de l’édifice. Peu d’arbres  plantés dans la cour, mais des zones d’ombre, nous fait remarquer l’architecte,  grâce au  plateau situé au-dessus.
A l’intérieur des classes spacieuses et bien agencées tuyaux et rampes de luminaires plus ou moins apparents  sortent des faux-plafonds qui ont pour fonction de tamiser et d’absorber le bruit. Le chauffage est au gaz par le sol, une ventilation renouvelle l’air ambiant, les baies vitrées étant fixes.  Devant chaque classe une bande de terre aménagée en jardinet pour des expériences de potager.  

Plus traditionnelles les classes du primaire sont situées au-dessus de la cour de la maternelle sur deux niveaux. La cour et son préau s’ouvrant largement sur les terrains environnants non aménagés.  La modernité est entrée dans les classes du primaire qui sont équipées, de tableaux interactifs permettant aux élèves de vivre  l’évolution technologique au quotidien.

 Il faut noter que le groupe scolaire Lucie Aubrac fut construit en deux ans  et de par son architecture particulière a reçu  le Prix de l’Architecture en Midi Pyrénées.


AMOPA

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

L'événement